Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

20 janvier 2011 4 20 /01 /janvier /2011 10:27

Ecole-dangerManif samedi 22 janvier 11h à Saint Lô

Rassemblement à la Licorne

 

 

Premier motif de colère: la poursuite en 2011 (et au-delà) des suppressions de postes, dans un contexte d'inégalités scolaires croissantes en France, soulignées par l'enquête internationale "Pisa 2009" de l'OCDE.
Après 50.000 postes d'enseignants supprimés entre 2007 et 2010, le budget 2011 en prévoit 16.000 autres, concentrées dans les écoles et les collèges.

Après la CGT, le PCF et le Parti de Gauche, les principales fédérations syndicales du monde éducatif ont décidé de boycotter mercredi les voeux de Nicolas Sarkozy, ceux-ci leur paraissant "hypocrites" quand des dizaines de milliers de postes sont supprimés.

La réforme de la formation des enseignants, unanimement jugée "calamiteuse", et la "dégradation" du dialogue social depuis quelques mois sont les deux autres raisons du boycott des voeux, auxquels ne se rendra d'ailleurs pas non plus le premier syndicat des universitaires (Snesup-FSU).

 

Le boycott "exprime le ras-le-bol et l'amertume face aux suppressions de postes et à ce qu'elles produisent dans le système éducatif. Alors que les établissements découvrent en ce moment au compte-gouttes les postes qui seront supprimés, ce qui provoque de la colère dans les plus grandes académies comme Versailles, Créteil ou Rennes, le monde éducatif prévoit une journée de protestations samedi 22 janvier à ce sujet.
Le SNUipp-FSU, principal syndicat des écoles, a en outre proposé aux autres organisations une journée de grève unitaire en février.
d’après un article de  Emmanuel DEFOULOY (AFP)

11-01-21-sarkozy-education-nationale.jpg

                                                           merci à Placide

Partager cet article

Repost 0
Published by Alternative Citoyenne de la Manche - dans Luttes
commenter cet article

commentaires